Jardin botanique


Situé entre la cathédrale et le musée de l'Évêché ce jardin de 19000 m² créé entre 1956 et 1961 puis agrandi en 1990 avec une extension sur la terrasse surplombant la Vienne, il se subdivise en trois jardins distincts:
- Le jardin systématique,
- Le jardin thématique,
- Les milieux naturels régionaux.
Ouvert en 1960, le jardin systématique est la plus ancienne partie du jardin botanique. Les plus de 1800 végétaux issues des cinq continents, 155 arbres, 430 arbustes 760 herbacées constituant cette partie y sont présentés regroupés par familles sur près de 4,6 hectares. Notez la présence d'une importante collection de plantes grimpantes et aquatiques. Vous seriez vous douté de la cinquantaine d'espèces constituant la fougeraie en la regardant ? ... et pourtant ...
Dans le jardin à thème ce sont 170 plantes qui sont présentées selon leurs caractères d'utilité, de toxicité ou de rareté régionale. Ces plantes sont regroupées selon neuf thèmes (médicinales, alimentaires, aromatiques, condimentaires, fourragères, odoriférantes, mellifères, industrielles et colorantes).
Le jardin des milieux naturels régionaux présente un essai de reconstitution de cinq d'entre eux.
Cette partie des jardins, beaucoup plus irrégulière dans sa composition, permet aux visiteurs de découvrir deux types de bois : la chênaie-charmaie et la hêtraie à houx ; la lande à bruyères ; la zone humide; et la tourbière à sphaignes. Les haies de fleurs à la française côtoient fougeraie et rocaille, et les parterres à compartiments rappellent les jardins du moyen-âge et de la Renaissance.
Ces jardins remarquablement bien entretenus allient parfaitement la fonction de jardin botanique à celle de jardin public.

Jardin botanique - Spot 1

Spot 1

Jardin botanique - Spot 2

Spot 2