Musée des Beaux Arts de Limoges


Fondé en 1912, le musée des Beaux Arts de Limoges est situé au pied de la cathédrale, au milieu de jardins en terrasses dominant la Vienne. Construit de 1766 à 1773 par l'architecte Brousseau à la demande de Monseigneur d'Argentré, le bâtiment est en granit et en forme de fer à cheval, accompagné de 2 pavillons d'entrée et d'une orangerie.
Il occupe l'ancien palais épiscopal construit à la fin du XVIIIème siècle par les frères Brousseau. La chapelle a conservé l'essentiel de son décor intérieur des XVIIIème et XIXème siècles.
L'émail constitue le fleuron de ses collections. Plus de 500 pièces illustrent la production des ateliers limousins du XIIème siècle à nos jours et offrent un aperçu de la création contemporaine dans le monde entier.
Les émaux champlevés réalisés par les orfèvres limousins du Moyen Age furent largement diffusés dès cette époque dans toute l'Europe sous l'appellation d'Oeuvre de Limoges (Opus lemovicense). Autre richesse, les émaux peints de la Renaissance, dont le musée possède l'une des dix plus importantes collections au monde. Y sont représentés des artistes tels que Léonard Limosin, dont on connaît les célèbres portraits émaillés du roi et des grands hommes de la Renaissance, ou Pierre Reymond, qui exécuta de nombreux services de vaisselle émaillée en grisaille.
Le fonds documentaire sur l'émail qui accompagne les collections est composé d'archives, de photographies et de nombreux ouvrages spécialisés. En constant développement, il constitue une inestimable ressource pour les chercheurs.
Le musée abrite un fonds archéologique. Sa présentation permet d'évoquer Limoges à l'époque gallo-romaine et de suivre l'évolution de la ville au Moyen Age.
Plus surprenant, une collection égyptienne léguée par un industriel, natif de Bessines, ayant fait fortune grâce à la sucrerie en moyenne égypte. Cette collection de sculptures en bois datant du moyen empire représente des scènes de vie sur le Nil à cette période.
La collection lapidaire comporte notamment la série de 18 chapiteaux romans de Saint-Martial récemment découverts, les claveaux de l'abbaye de la Rêgle ou les fameuses têtes de statues-colonnes provenant peut-être d'un portail détruit de la cathédrale, ainsi que de belles sculptures gothiques.
Sa collection de peinture est surtout célébre pour ses cinq toiles de Pierre-Auguste Renoir, né à Limoges en 1841. Vous pourrez aussi découvrir des toiles d'Armand Guillaumin, peintre impressionniste des années 1900 et chef de l'Ecole de Crozant, école paysagiste limousine de la fin du XIXème/début XXème siècle et celles de Suzanne Valadon (originaire de Bessines-sur-Gartempe), mère d'Utrillo.
Il accueille (70000 visiteurs par an) et est donc un des musées les plus visités de la région.

Ouvert tous les jours sauf le Mardi de 10H à 11H45 et de 14H à 17H (18H de Juin à Septembre)
Place de la Cathédrale
87000 LIMOGES
05 55 45 98 10

 - Façade principale

Façade principale